Eucharistie

Une école de vie

L’EUCHARISTIE,UN DÉFI POSÉ À L’INTELLIGENCE

Si on disait à la chenille : « Demain, tu auras des ailes pour t’envoler vers le ciel. » Elle trouverait notre propos insensé vu sa condition terre à terre. On sait bien, cependant, que ce n’est pas parce qu’une réalité n’est pas accessible au premier regard qu’elle n’existe pas. Ne fallait-il pas l’invention du télescope pour découvrir les galaxies?

L’Eucharistie confronte notre façon habituelle de penser.

« Dans le très saint sacrement de l’Eucharistie sont contenus vraiment, réellement et substantiellement le Corps et le Sang conjointement avec l’âme et la divinité de notre Seigneur Jésus-Christ, et, par conséquent, le Christ tout entier. » (Cf Catéchisme de l’Église catholique, Conférence des Évêques catholiques du Canada, 1992, no 1374.)

Oui, il est vrai, l’Eucharistie confronte notre façon de penser. Mais, confronter ne veut pas nécessairement dire opposer. La confrontation, c’est la mise au défi d’aller plus loin, de dépasser nos schèmes habituels d’analyse.

L’intelligence du cœur

Certaines réalités nécessitent de « partir du dedans » pour être comprises. Si on expliquait à la chenille le type de morphologie dont elle est constituée, elle dirait : « Oui, je comprends, je pourrai un jour m’envoler vers le ciel. »

Notre intelligence participe à la lumière de l’intelligence divine. Le Saint Esprit, par la foi, nous permet d’accéder à la compréhension intérieure des choses spirituelles. 

Avec l’amour, surgit l’amour de se transformer.

Sur le plan humain, être en amour entraine le désir de se transformer pour être plus près de l’autre. « La tranquillité (passivité) en amour est un calme désagréable. » (Molière, 1671)  L’amour est vivant, dynamique, capable des plus grands dépassements et des plus grands miracles, dont la logique interne dépasse nos conceptions matérialistes. 

Comprendre de l’intérieur

Il y a des réalités que l’on ne comprend que de l’intérieur. Dieu, par l’Eucharistie, veut nous saisir du dedans. C’est d’abord une affaire de cœur. L’amour n’est-il pas communion, affinité, alliance, harmonie? L’Eucharistie se comprend de l’intérieur. Le Christ veut nous faire participer à son Amour. Notre morphologie spirituelle le permet.

Pierre Blanchette, le 26 avril 2021

©  Tout droits réservés. DondeDieu.org

Merci sincères à nos donateurs :

Fonds Roland-Leclerc

En haut